Gestion

Depuis plus de 30 ans, le personnel de la Réserve Naturelle mène quotidiennement des opérations de gestion et d’entretien afin de maintenir la biodiversité et favoriser l’accueil des oiseaux d’eau.

Plan de gestion

Lilleau des Niges (Photo:S. Doubovetzky)

Les principaux axes de gestion sont décris dans un document de travail appelé plan de gestion. Établi pour une période de 5 ans, ce document défini les objectifs et planifie les différentes opérations de gestion. Chaque année, un comité consultatif réuni les différents acteurs impliqués dans la vie de la Réserve Naturelle.

Retrouvez l’essentiel du plan de gestion

gestion_hydraulique

Entretien des entrées d’eau (photo H. Roques)

Gestion hydraulique

L’entretien du réseau hydraulique et la gestion des niveaux d’eau sont essentiels au bon fonctionnement des marais et à l’attractivité du site pour les oiseaux.

Grâce à des prises d’eau réparties le long des chenaux et du Fier d’Ars, les gestionnaires peuvent alimenter les marais de la Réserve en eau de mer et adapter les hauteurs d’eau selon les besoins de la faune et de la flore.

La pénétration d’eau de mer régulière favorise l’entrée de poissons, mollusques et crustacés dans les marais.

 

Régulation de la population de goélands

Durant de nombreuses années, la présence d’une décharge d’ordures à ciel ouvert dans le centre de l’île a entraîné l’explosion démographique des populations de goélands. Ces derniers exercent une prédation importante sur les œufs et les poussins d’espèces vulnérables (avocettes, échasses, sternes). Afin de limiter leur prolifération et leur impact, l’équipe de la Réserve procède chaque année à la « stérilisation » des œufs de goélands argentés et leucophée (soumis à autorisation par arrêté préfectoral).

goeland_argente_3eme_annee_juin

Goéland argenté (photo:LPO)

Travaux divers

Le bon fonctionnement de la Réserve nécessite un entretien régulier des infrastructures. Des travaux plus lourds avec intervention d’engins spécialisés sont parfois nécessaires dans le but notamment d’entretenir et d’améliorer le fonctionnement hydraulique.

Réfection d'un ponton

Réfection d’un ponton (photo:LPO)

Les commentaires sont fermés